[Version PDF]

Appui à un régime public universel d’assurance-médicaments

15 août 2019

Aux chefs des partis politiques fédéraux, 

Nous sommes experts en soins de santé et en politique publique. Comme vous, nous sommes préoccupés par la qualité, la pérennité et le caractère équitable du système de santé canadien. Alors que les élections fédérales de 2019 approchent, nous vous demandons de vous engager fermement à mettre en place un régime public universel d’assurance-médicaments en développant les mesures législatives et les postes budgétaires nécessaires dès 2020. Un tel régime public universel d’assurance-médicaments serait la plus grande avancée de notre système de santé depuis la mise en place du régime public d’assurance-maladie dans les années 1950 et 1960.

Nous croyons qu’un accès universel aux médicaments appropriés, à prix abordable, et financé de manière équitable, ne devrait pas être un enjeu partisan. Étendre les principes de l’assurance-santé du Canada aux médicaments prescrits n’est en rien une idée radicale. 

Les médicaments sont si essentiels pour la santé et le bien-être que les Nations Unies et l’Organisation Mondiale de la Santé ont réitéré à maintes reprises que tout pays devrait en assurer l’accès universel et équitable. Afin de remplir cette obligation, tous les pays développés qui ont un système universel d’assurance-santé couvrent aussi les médicaments prescrits médicalement nécessaires – tous sauf le Canada. 

Au Canada, la couverture publique et universelle des soins de santé cesse en effet dès que le patient reçoit une ordonnance. Bien que plusieurs Canadiens et Canadiennes ont accès à une assurance publique ou privée, la fragmentation des régimes d’assurance-médicaments crée des iniquités d’accès aux médicaments, expose les ménages et les entreprises à des risques financiers importants, réduit notre pouvoir de négociation dans le marché pharmaceutique global et dissocie la gestion des médicaments du reste du système de santé canadien. Rien de tout cela n’est positif pour notre système de santé ou notre économie.

Les Canadiens et Canadiennes méritent mieux.

Depuis les années 1960, cinq commissions nationales ont chacune recommandé que tous les médicaments prescrits médicalement nécessaires devraient être inclus dans le système public universel d’assurance-santé du Canada. Elles sont toutes arrivées aux mêmes conclusions parce que c’est la manière la plus équitable et la plus abordable d’assurer aux Canadiens et Canadiennes un accès universel pour tous les médicaments nécessaires. Le dernier rapport sur la question a été publié en juin 2019 par le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments. Ce rapport offre un plan détaillé pour faciliter la mise en place d’un régime public universel d’assurance-médicaments ainsi qu’un échéancier réaliste débutant par des mesures législatives et des investissements dès 2020.

En tant qu’experts en santé et en politique publique, nous affirmons sans équivoque que le temps des études est terminé et qu’il est maintenant temps de procéder à la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments. En plus des nombreuses études gouvernementales qui sont arrivées aux mêmes conclusions, la recherche scientifique révisée par les pairs indique aussi qu’un régime public universel d’assurance-médicaments améliorerait l’accès aux médicaments nécessaires tout en réduisant sensiblement le fardeau financier sur les ménages et les entreprises du Canada.

Le Canada possède déjà la connaissance, l’expertise et la capacité institutionnelle nécessaires pour administrer un régime public universel d’assurance-médicaments de première classe. L’histoire de l’assurance-santé au Canada démontre que, avec une supervision et un financement fédéral adéquats, un tel système peut être implanté dans la fédération canadienne. Il ne manque que le leadership politique. 

Pour cette raison, nous vous demandons de vous engager à mettre œuvre un régime public universel d’assurance-médicaments pour l’ensemble des médicaments nécessaires dès 2020. Un tel programme améliorera non seulement la qualité, l’équité et la pérennité du système de santé partout au Canada, mais aussi la compétitivité de l’économie canadienne. Un régime public universel d’assurance-médicaments constituera un héritage positif et durable pour tous ceux ayant démontré le leadership nécessaire pour sa mise en place.

Vous pouvez compter sur notre appui pour agir en ce sens.

 

Veuillez accepter nos salutations les plus respectueuses,

Plus de 1200 experts académiques en soins de santé et en politique publique